Le poète – Fouzia El Mellah

Le poète est là pour nous dire
Que dans le ciel il vagabonde
Mais, que  la terre l`attire
Vers ce merveilleux monde

Sa plume, traçant sa route
Le mettant sur le droit chemin
Pour imaginer sans crainte
Ceux qui vont lui tendre la main
 
Ouvrant son cœur et son âme
Relatant la vie en un songe
Illuminant en lui cette flamme
D`être franc, sans mensonge
 
Dévoilant ce qui le tourmente
Ce que voile les belles images 
Ce qui rend la vie attirante
Faisant sourire les  visages
 
Marchand vers un doux mystère
Comptant les étoiles et les heures
Dans un noir inconnu à ses paupières
Il voit s`envoler sa joie et son ardeur
  
Glanant un posthume soupir
Effaçant ses rêves inquiétants
Soumis à sa plume fine et pur
Ouvrant les portes du temps
 
Suivant ses pas et ses ondes
Ses envies et ses merveilles
Jusqu’au bout du monde
Restant toute la nuit sans sommeil 
 
Son esprit voguant sans fin
Parfois courageux, parfois veule
Voyageant sur monts et ravins
Dans une harmonie invisible
 
Souhaitant la paix et la liberté
Aux êtres humain ici-bas
Rêvant d`une vie sans mélancolie
Fuyant les guerres et les trépas

Fouzia

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

59 vues
Fouzia El Mellah

Fouzia El Mellah (130)

Je ne suis ni artiste...ni poète...ni écrivaine...juste que j'aime la poésie...j'aime les mots, ils viennent toujours de mon cœur...ils guident ma main et ma plume pour les coucher sur la feuille blanche...ces mots, qui font panser mes maux...seule l'écriture, me met en bonne humeur..

Poésie, souffle de mon existence
Ma voie depuis ma douce enfance
Par laquelle je dis ce que je pense
Toute ma joie, et mes souffrances

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Yves Shadow
Membre
5 février 2017 16 h 19 min

J’ai beaucoup aimé ton poème.

La forme de ton poème est très intéressante et très musicale.
En effet je trouves que ça se rapproche de l’octosyllabe, ce qui donne à ton poème un rythme très fluide, très musicale, et très doux pour les oreilles.

Quant au thème que tu abordes, je trouves ça justement magnifique.
C’est un thème auquel finalement on pense pas forcément toujours.

J’aime beaucoup cette description poétique du travail du poète, de sa “tâche”.
J’aime aussi beaucoup les différents aspects du poète que tu soulignes : tels que ses rêverie, son humanisme, son émerveillement, son enthousiasme, sa sensibilité, son rêve de paix et de liberté, sa franchise, mais aussi ses tourments qui le consume, ses peines….

En tout cas ce fut un réel moment de bonheur en te lisant, et je m’en vais sur le champs lire d’autres de tes poèmes.

Amitiés poétiques,

Yves Shadow (Yves.Baggio)

Malik Douadibo
Membre
5 février 2017 13 h 41 min

Souhaitant la paix et la liberté
Aux êtres humain ici-bas
Rêvant d`une vie sans mélancolie
Fuyant les guerres et les trépas.

merci Poétesse Fouzia la pacifiste , merci pour ce beau partage poétique
mes amitiés Douadi

Claudine Bazoge
Membre
5 février 2017 0 h 13 min

J’aime particulièrement la première strophe :

Le poète est là pour nous dire
Que dans le ciel il vagabonde
Mais, que la terre l`attire
Vers ce merveilleux monde.

Il y a une subtilité intéressante : le poète est attiré par le monde merveilleux des cieux, il s’en approche pour s’en inspier puis il ramène sur Terre ses jolis mots. C’est ainsi que je comprends ce quatrain.