Le cocon – Christophe Bouldé

Le cocon

A me projeter à notre fin
je n’y vois pas beaucoup d’ bonheur
je n’y vois pas beaucoup d’ passion
je n’y vois que de longues heures
je n’y vois que de la désunion,
du confort dans son cocon
du précaire au fond…

Alors viens mon coeur, mon amour,
nous projeter tout en haut d’ la tour
pour se jeter au grand jour
des Ah mon coeur, Ah mon amour…

A se lisser au goût des autres
pour qu’ils soient bien dans ce paraître
de tristesse et de faux semblants
de postiches masqués de diamants
pour les pies avides de brillant,
du confort dans son cocon
du précaire au fond…

Alors viens mon coeur, mon amour,
nous projeter tout en haut d’ la tour
pour se jeter au grand jour
des Ah mon coeur, Ah mon amour…

 

Christophe Bouldé

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Angel Black
Membre
18 mars 2015 14 h 51 min

Il faut savoir vivre pour soi, lacher prise enfin ,Haut les coeurs, cordialement Angel

Plume de Poète
Administrateur
18 mars 2015 7 h 27 min

Se blottir au creux de ce cocon est un plaisir de lecture qui vous emporte au gré du vent grâce aux mots de votre coeur