Demeure – Emmanuelle Lacotte

 

Je n’ai de tristesse que les plages…

Instance folle

des jeunesses incendiées…

L’horizon porte en lui

les couleurs d’un langage.

Trempée dans l’eau du temps 

amarrage incertain,

au fond de nos enfances 

une flaque est restée…

Fébrile demeure

j’entre en convalescence.

.

©Emmanuelle Lacotte – 20/08/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

41 vues
Emmanuellela

Emmanuellela (2)

Lire la suite du même auteur :

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires