Au fil d’un filet d’eau – Christian Satgé

 

Cycle pyrénéen

 

Murmure éternel et monotone,
Cette source enfante, à sa façon,
Une douce lithanie de sons
Pour la grenouille, pour le poisson.
Enfouie sous les buis, elle chantonne,
Claire et cristalline, à l’unisson ;
De bruits enfuis, elle fait moisson,
Les mêle au vent qui joue du basson,
Murmures éternels et monotones.

Murmure éternel et monotone,
Le ruisseau susurre ses frissons,
Chuchotant sa fraîche chanson
Qui berce bruyères et buissons,
Sereine sérénade à l’automne ;
Carrousel où complaintent les sons,
Il coule et court au creux des cressons
Qui bruissent de soupirs d’enfançons,
Murmures éternels et monotones.

 

© Christian Satgé – octobre 2011

 

 

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

95 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
9 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
23 mai 2018 15 h 02 min

Cette harmonie entre les humains et la nature fait une magique symbiose apaisante et enrichissante pour les êtres,
bravo Christian j’adore cette dualité Homme Nature
Agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.

Laurence de Koninck
Membre
23 mai 2018 9 h 03 min

Oublier la ville un instant pour écouter ce doux murmure qui coule de source poétique, c’est reposant. Merci !

Invité
22 mai 2018 9 h 22 min

Bonjour et merci Christian de cette fraîcheur matinale , c’est un plaisir de vous lire au matin.Bises; Mon cousin habitait Arudy, vers le pays basque, près du Gave de Pau ;

Marie Combernoux
Membre
22 mai 2018 8 h 23 min

Très beau poème Christian : belle descriptions qui nous apporte la fraîcheur , les doux bruits d’un ruisseau de montagne qui serpente à travers le feuillage. Il est poésie, paix et vie. Un régal pour les sens.
amicalement
MARIE