À l’aube du jour – Denis Trubert

Les prémices du jour sont les murmures

Du matin qui s’éveille avant midi.

C’est une aurore, la nuit n’est plus obscure,

Le jour se lève et le ciel s’éclaircit.

 

Le soleil nous apparaît peu à peu,

Un petit vent frais souffle et suspendues

Dans les airs les étoiles de mes yeux

Sont les flocons de neige que j’ai vus.

 

Le ciel est clair et le jour s’est levé,

Quelques oiseaux chantent le printemps

Mais on peut encore voir la beauté

Du croissant de lune et son halo blanc.

maxresdefault

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires