Vivre laisser vivre et faire vivre ! _ ILEF SMAOUI _

Vivre
Ce qui enivre

On nait
On se connaît se reconnait
Et on reste ce que l’on est

On garde beaucoup d’innocence
De l’enfance
Pour se libérer des souffrances

Avoir esprit critique
Libre sans marche automatique
Frais sans anxiolytique

Avoir cœur amoureux
Aimer le rend rigoureux
Sans amour on ne peut être heureux

Laisser vivre
Pourquoi les suivre

Il faut pas se comparer
Il faut se réparer
Au meilleur se préparer

Qu’on soit pour soi le meilleur
Sans se sentir inférieur
Sans se sentir supérieur

Oh esprit est si vaste
Mais il faut balayer le néfaste
Pour laisser place aux pensées chastes

Jamais laisser cœur se paralyser
Laisser le aimer sans analyser
Laisser tout l’amour le catalyser

Faire vivre
Des bontés on les livre

Convaincre quelqu’un qu’il est unique
Qu’il a ses propres côtés magnifiques
L’aider à rester lui même authentique

Le soutenir si on l’a vexé
Trouver ce qui peut bien le relaxer
Et ne pas demeurer complexé

Aider son esprit à trouver la liberté
L’aider à cultiver l’altérité
L’aider à se promener dans simplicité

L’inciter à plonger dans son tréfonds
Pour découvrir tous ses dons
Pour ressentir le bonheur son plafond

14369884_987933197999275_7243378732170637706_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
15 septembre 2016 22 h 01 min

Merci, chère amie, pour ce partage poétique où l’empathie innée d’Ilef, déborde de son coeur qu’elle offre comme une fleur à tous les gens en pleurs, pour un horizon meilleur. Merci encore !