Un extraterrestre réussit avec félicitations du jury !! – Ilef Smaoui

En histoire sujet du baccalauréat :

Comment étaient les êtres adamiques
Avant d’être rasés par les bombes atomiques
Fabriquées par les brutes tyranniques

En géographie sujet de l’assistanat :

Où était située la terre habitée par les humains
Avant qu’elle ne soit radiée par les criminelles mains
Qui ont abusé du bon du don du beau et du saint

En mathématique sujet de doctorat :

Pourquoi en multipliant deux nombres négatifs
On n’obtient plus un nombre positif
Mais de plus en plus des nombres destructifs

Réponses du candidat :

C’est quoi cette histoire ?
On n’a que la paix dans notre trajectoire
On n’est pas ceux qui envoient à l’abattoir

C’est quoi cette terre ?
Dans notre planète on ne plante que la lumière
On ne contribue pas pour provoquer les guerres

C’est quoi ces nombres ?
On connaît la bonté non son ombre
On ne nait pas avec un fond sombre

Le candidat a eu son baccalauréat
Puis il a réussi dans l’assistanat
Et avec excellence a eu son doctorat

Photo de Ilef Smaoui.
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

0 vue
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires