Quand hier demeure fier …. – Ilef Smaoui

 

Oh seigneur ce que j’aime le pardon !
Ce puissant don
Ce beau cordon
Qui purifie tout l’être tout le dedans

Quand le mal est oublié et surgit un précieux uniforme
Qui vêt le cœur dans le fond et dans la forme
Ce cœur bat fort ressentant un bonheur énorme
Respectant plus cette âme ses nobles normes

On dirait une récompense
Sans que cœur la demande ou même qu’il y pense
Sans avoir prémédité l’offense
Cet être fort aimable a voulu offrir à cœur une danse

Faute non voulue cœur l’a bien pardonnée
La grandeur de l’âme a voulu le couronner
Palpitant fort surpris s’est mis à fredonner
Spontané il a vite pris cette félicité donnée

Oh seigneur ce que j’aime toute clémence !
Sa naissance
Sa fragrance
Quand elle est vraie et non une manigance

© Ilef Smaoui – 16/01/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

55 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires