Foudroyante – Eric de La Brume

Un jour, j’ai rencontré une fille
à l’aube de mon automne
alors que je m’apprêtais doucement
à rencontrer ma dernière saison.

Foudroyante fut la rencontre
et mon automne s’est transformé
en été indien
me donnant encore des relents d’été.

Comme une nouvelle jeunesse,
pour un temps, un délai de plus
me semblait accordé,
l’hiver n’était pas encore là.

Un jour, à l’entrée de l’automne,
j’ai fait une rencontre foudroyante
qui tel l’éclair d’un orage
m’a happé le cœur.

Comme frappé par une foudre vivifiante,
mon vieux cœur s’est remis à battre,
à la chamade pour un moment qui dure encore,
tel un orage intérieur.

Foudroyante fut la rencontre
entre l’eau et le feu,
une fille du sud au tempérament de feu
et un glacier qui a fondu comme neige au soleil.

Si habituellement, la foudre tue,
ici, elle a ranimé le cœur d’un vieux glacier
et l’a’ fait battre au rythme d’un volcan
et transformé mon automne en été indien.

Illustration : N-K La Muse
Texte Eric de La Brume
le 1er mai 2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Eric de La Brume

Eric de La Brume (331)

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
3 mai 2018 6 h 55 min

0 chaque saison de la vie on peut espérer le meilleur. La preuve en est ici faite. Bravo pour cette restitution, imaginative si j’en juge par voter portrait, pleine de charme et de force.

Fattoum Abidi
Membre
3 mai 2018 2 h 26 min

Bravo Eric c’est super chouette la rencontre entre le glacier qui a fondu et un feu et l’automne finit en été indien très bien conçu, votre poème
Douce nuit
Amitiés
Fattoum.