Est autonome l’écriture tout comme la lecture ! -ILEF SMAOUI –

Je ne vous force pas à me lire
Bien que c’est mon désir
Surtout si j’ai message à dire
J’aime qu’on puisse le saisir

Je ne fais rien qui vous oblige
A lire ce que mon cœur rédige
Je veux que le votre seul s’érige
Et vers mon poème se dirige

Une des mes devises c’est que jamais à quiconque je n’impose
D’comprendre avec quoi ou avec qui mon âme vit en symbiose
D’accepter mes opinions habillées en mots que je propose
De ressentir l’amour qui laisse mon cœur en état d’osmose

J’écris plus cœur que corps
De mon intérieur vers l’extérieur sort
Ce que cœur l’colore l’odore
Et si votre coeur l’explore il l’honore

J’écris sur la vie et je l’agrémente
J’écris sur l’espoir et je l’ornemente
J’écris sur l’amour et je le pimente
J’écris sur la paix et je la diamante

Quand on partage son tableau son poème c’est qu’on autorise
D’ouvrir toutes les fenêtres des bonnes et mauvaises surprises
C’est être prêt à pouvoir accepter une accablante méprise
Ou savourer une brise parfumée par douceur des cerises

942fe39f804c8fc4ae268ad89e895f19

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
23 novembre 2016 13 h 44 min

Je crois que nous écrivons tous dans le même but. Toujours ravie de vous lire :)

Iloa Mys
Membre
23 novembre 2016 7 h 38 min

Bonjour.
La poésie ne vit que dans le partage.
Alors merci du partage.
:-)

Brahim Boumedien
Membre
22 novembre 2016 19 h 03 min

Merci, chère amie,pour ce savoureux partage qui confirme le bon choix de mon breuvage dès que Ilef se met à l’ouvrage, dévoilant ses poétiques messages. Agréable soirée, chère amie !