L’insoumise poésie – Colette Guinard

L’INSOUMISE POÉSIE

Survole le monde et la vie,
Rien d’elle ne peut être exigé
Elle frôle selon sa fantaisie,
Les pages blanches pour les colorer.

Les vers se superposent en cadence,
Fidèle à sa volonté gagnée d’avance,
Et rebelle sur le récit qui la dérange,
Elle veut garder sa liberté en échange.

Souffrant de boulimie des mots,
Elle part au galop à l’aide de son stylo,
Le manuscrit où ces exposés sont le reflet,
Des sentiments du moment sur ce pamphlet.

Elle flotte et voyage à travers les nations,
Pour témoigner par écrits de la souffrance,
De notre terre à l’ agonie en voie d’extinction,
Où fleurira sa pensée vers une nouvelle chance.

Texte de Colette Guinard

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

17 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (440)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
23 août 2021 18 h 39 min

insoumise, rebelle , oui Blanche, c’est bien vous!!!!

Lucienne Maville-Anku
Membre
23 août 2021 17 h 12 min

Il m’a semblé que je relisais un poème connu. En effet, c’était le 19 août que je le lisais pour la première fois. Mon commentaire est donc le même.
🪶
Qu’elle continue à garder sa liberté…
En elle la mienne est-elle préservée…
🪶
“Elle frôle selon sa fantaisie,
Les pages blanches pour les colorer”
🪶
Parfois dit-elle ou ne dit-elle
Écrit-elle n’écrit-elle
Libre est-elle libre restera-t-elle
Vive la Poésie…telle quelle…
Qu’on ne veuille l’emprisonner dans nos cages…
🪶
Merci Colette, pour cet hommage à la poésie. J’y retrouve bien quelque chose de ma philosophie d’elle.

Bonne fin de journée, Colette dans ce beauvoyage sans fin avec “L’insoumise poésie”. Lucienne.