Silence – Didier Trimoulet

“Sans l’éther qui les porte
Les ailes du vent sont mortes
Elles ricochent, se perdent
Dans des précipices.
Ce sont les mots qu’on ne dit pas
Qui pèsent le plus lourd,
Les mots caressés entre les lèvres,
Au voyage silencieux, balbutié
Dans un chariot cahotant,
Trop chargé d’émotions,
Embourbés en incertitude
Dans une absence sensible…”

silence2

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

15 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
11 décembre 2015 11 h 55 min

Bravo Didier, vos mots sont très beaux. S’il vous plait, ne vous taisez pas ! ou au moins écrivez encore…

Plume de Poète
Administrateur
11 décembre 2015 7 h 31 min

Merci pour ce beau partage poétique Didier !
Cette introduction prometteuse nous donne hâte de découvrir vos autres poèmes.
A très bientôt !