Sans – Pierre de Coeur

Sans

Ils habitaient toujours notre futur ensemble,
Ces autres comme nous qui t’appelaient maman
Dans cette page vide après notre roman
Arrachée à nos mains avant qu’elle s’assemble.

Aujourd’hui séparés, lorsque ma mémoire amble
À travers d’un passé plus collant qu’un lackman
Que je ne peux changer faute de talisman,
Le poids de mon péché fait que mon âme tremble.

Toutefois ta bonté brave le mauvais sort,
Tu verses ta tendresse et donnes ton support
Encore aux plus vilains comme une grande dame.

Nos rêves déchirés resteront décousus,
Mais je t’offre ces vers nés des cris de ton âme
Pour qu’ils soient ces enfants que tu n’as jamais eus.

sans

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
William Lecler
Membre
8 janvier 2016 16 h 28 min

C’est un belle déclaration d’amour pleine de tendresses.

Brahim Boumedien
Membre
7 janvier 2016 21 h 20 min

Merci pour ce généreux partage témoignant des qualités de coeur d’une personne faisant ou ayant fait partie de notre vie.

veronique
veronique
Invité
7 janvier 2016 17 h 32 min

c’est beau et émouvant comme la Jeanne de Brassens… sans doute y a t il une analogie… Merci pour ce beau partage intime et émouvant