Saisons – Cédric Etienne

De ces feuilles mortes
que l’automne emporte
comme pour nous rappeler
que notre temps est compté
 
De ces galets usés
à chaque marée retournés
pour que supporte l’été
nos souvenir d’aimer
 
De ces oiseaux revenant
fleurissant le printemps
comptant fleurette
de nos amours pâquerettes
 
De ces plaines endormies
que l’hiver a figé
pour que sommeille la vie
de nos coeurs enneigés
 
Je garderais de ce temps
les couleurs de mes rêves
l’arc en ciel qui se lève
sur mes nuits d’enfant
4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

11 vues
Cédric Etienne

Cédric Etienne (42)

je suis orphelin j'ai été élever avec ma grand mère et mon arrière grand mère ,mon rêve n' est pas de devenir riche non bien de la ,mais mon rêve avant de partir il serait d'avoir eu l'âme d'un poète et pouvoir faire partie de cette grande famille qui est la poésie ,je remercie fortement alain d'avoir créé se site pour ns merciii

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires