Réinventer les mots – Rachid Azifer

Comme j’aimerai réécrire, réinventer les mots
Raturer ce qui est fade, n’en garder que les beaux

Effacer, corriger, tamiser, enlever
En garder les meilleurs et jeter les mauvais

Enlever les deux (F) qui peinent le mot souffrir
Et l’orner par un (E) pour un plus beau sourire

Arracher le (L) qui encombre nos douleurs
Pour insérer un (C) pour plus de douceurs

Et ce sinistre (P) qui précède nos pleurs
Et planter un beau (F) au jardin de nos fleurs

Des suffixe et préfix, aussi des adjectifs
Qui empêchent les gens, d’être plus affectifs

Comme ce triste ( RAN ) dans la triste rancœur
L’effacer pour garder, subtilement un bon cœur

Déchirer de l’abime, cet (N) dans le noir
Et hisser cet (V) qui nous permet de voir

Permuter entre le (I) et le (R) des prières
Pour adoucir les âmes et les cœurs fait de pierres

Pour fuir l’amertume, espacer le dégoût
Pour plus de saveur, tout est question de gout

Emprisonner le (O) que recel les voleurs
Pour une vie plus intègre, aux respects des valeurs

Pour instaurer la Paix, mettre ( CON) au mot vaincre
Et s’ouvrir au dialogue, proposer peut convaincre

Vivre sans divergences, sans le (D) des débats
Pour une vie harmonieuse, et soyeuse en ébats

Jeter le ( éc ) derrière, d’un passé décevant
S’accrocher, espérer, regarder droit devant

Faire des rêves et y croire, et ne jamais cesser
Quand le (A) prend le (E) , ça doit pas nous casser

Combien même le (B), me fait paraître bête
Je riposte par le (T) , je suis bien dans ma peau
je suis bien dans ma tête

Azifer 29/12/2015

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
23 février 2016 19 h 57 min

j’aime beaucoup ce poème un peu Lacanien, qui joue avec les mots et les lettres. un air badin qui pourtant est bien sérieux et en dit long. Bravo, j’aurais aimé avoir eu cette idée, mais elle vous appartient.

Brahim Boumedien
Membre
23 février 2016 14 h 25 min

Beau programme, cher ami. Projet intéressant, plein d’optimisme, mais comme sa mise en oeuvre nécessite la volonté de tous, ça risque d’être le mythe de Sisyphe ! Merci, Rachid, pour ce généreux partage !