Page blanche – Julie Magne

Sur la page blanche,

Mon esprit s’épanche.

J’aimerai tant vous dire,

J’aimerai tant écrire.

 

Parler à votre cœur,

Pour condamner la peur.

Oublier la douleur,

Espérer le bonheur.

 

Les mots n’ont plus de sens,

Et la rime m’offense.

Poésie de la vie,

Quand tu souris,

Mon âme fleurie.

 

Quand la main inspirée,

Caresse le papier,

La larme désirée,

Se met à danser.

 

 ©M.J

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

102 vues
Julie Magne

Julie Magne (17)

Bonjour amis poètes,
J'écris depuis quelques années seulement et n'ai jamais osé partager mes textes avant..j'espère qu'ils parleront à vos cœurs.
"Comme le théâtre est fait pour être joué, la poésie est avant tout faite pour être dite."(Raymond Queneau)

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires