Femme mon amour – Cédric Etienne

Dans cette chambre
vide sans toi
où nos doigts
s’aimaient si tendres

Il fait si noir
et il est tard
car loin de toi
j’existe pas

Je prends la lame
souffle la flamme
entaille mes veines
je fait couler ma peine

Femme mon amour
aux cris de la nuit
j’écris les jours
qui ont fait tant de bruit

Je ne te quitte pas
mais je pars
car il est tard
je reviendrais pas

Je prends le chemin
sans lendemain
je choisis l’amour
en gravant ce jour

Je ne pleure pas
je verse des larmes
amorçant cette arme
je resterais là

Je t’aime encore
mais tu n’es plus
laissant mon corps
pour un vécu

Je pars heureux
car finalement
pour ce dernier moment
on est tous les deux

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

29 vues
Cédric Etienne

Cédric Etienne (42)

je suis orphelin j'ai été élever avec ma grand mère et mon arrière grand mère ,mon rêve n' est pas de devenir riche non bien de la ,mais mon rêve avant de partir il serait d'avoir eu l'âme d'un poète et pouvoir faire partie de cette grande famille qui est la poésie ,je remercie fortement alain d'avoir créé se site pour ns merciii

S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Gilles Lafleurquirime
Membre
11 novembre 2020 1 h 21 min

délicieux en entrain d’une pur dame qui ce perd dans le profond

Joli dans l’amour .

Jean-Marie Audrain
Modérateur
10 novembre 2020 18 h 23 min

Version contemporaine de Roméo et Juliette. Texte emprunt d’une belle foi en un au-delà meilleur. La grande absente : la parole de ta dame. Te lire ne suffira pas à la consoler.

Colette Guinard
Membre
10 novembre 2020 9 h 41 min

Merveilleuse déclaration d’amour poétique, merci pour ce partage