Émigré, mon frère – Extrait du recueil “Ami de l’Autre Rive” – Mélanie Talcott

Émigré, mon frère

De ton sang rouge

Qui te noircit la peau

D’une oraison de larmes,

Quand ton cœur bat sans rémission

A l’unisson de la misère,

Je me paie un voyage dans l’imaginaire

D’une “patera” d’infortune

Où la mort émigre, illégale,

Sans que personne jamais ne lui demande

Ses papiers.

 

Émigré,

Mon frère de mauvaise fortune

Interné dans mon impassible

Qui n’admet d’autre frontière

Que celles du relatif,

Je te regarde étranger

Dénuder des mondes

Où s’alphabétisent les interdits.

 

Ta couleur métisse le regard

De silence complice…

Aveugle, je te vois,

De ton ombre, je m’habille.

Ta musique swingue d’un chaloupé

L’imposture du blanc…

Noir, mon frère

Tes rythmes sont sans droit d’auteur

couvamibnf

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
28 octobre 2015 17 h 34 min

Bienvenue Mélanie ! bons échanges et partages au sein de la communauté littéraire du site plume de Poète. Au plaisir de vous lire à nouveau et merci pour ce premier partage fort prometteur. Bien à vous, Alain