Elle m’est revenue – Abid Hmida

Elle m’est revenue…

 

Au milieu des casseroles, devant mon fourneau

Je venais juste de terminer la cuisson du dîner

Et déposais viande, pois-carottes sur le plateau

Quand quelqu’un impatient à ma porte sonnait.

 

Elle se tenait devant moi, Rosane était de retour

c’était inespéré après tant d’années de désamour,

Comme moi, elle avait vieilli, mais restait radieuse

Celle qui, quand j’étais puceau m’était si précieuse.

 

Par ses grands yeux bleus à la Michelle Morgan

Rosane m’avait subjugué, j’étais jeune étudiant

voulant parfaire l’art culinaire et le maîtriser

jusqu’au jour où le destin décida de nous séparer.

 

Je l’invitais à mon repas, il n’y avait plus de pain,

Je lui disais que j’en chercherais à la boutique du coin,

que je ne serais pas long, j’étais maladroit, elle amusée

A mon retour, le pain sous le bras, je ne l’ai plus trouvée.

 

J’étais encore plus intrigué en voulant savoir vite

De quelle manière elle avait retrouvé mon gîte,

Pourquoi elle m’avait cherché après tant d’années,

Pour me revoir quelques instants puis s’envoler.

 

Rosane était repartie sans laisser un mot

Ni même goûter au plat de son ami cuistot,

J’appelle mon copain à Bruxelles pour tirer le vrai du faux

Il me jurait l’avoir vue il y a plus de dix ans mise en caveau.

 

Tête baissée, j’ai longuement pleuré comme un chiot

L’ami me disait : arrêtes tu vas finir en parfait idiot,

A-t-on jamais vu une Bruxelloise sortir du tombeau

Puis venir à Tunis apprécier un ragoût d’agneau ?

 

Abid Hmida

Copyright DPP N° 1081-13573

Extrait du recueil ” Randonnées poétiques de Carthage à St Malo “

Edilivre à Paris

 

elle m'est revenue

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires