Divers – Claire-Marie Vallart

 

A la mer, tous les jours je me baigne de soleil
Dans la rue, c’est la cohue et la foule en délire
La forêt s’illumine et tout ça m’émerveille
Des affamés mendient, ils n’ont pas d’avenir
Un jour, la pluie, on murmure à mes oreilles
Dans le soir, de ces barreaux un homme vient de s’enfuir
Une nuit à  la belle étoile, les yeux dans le ciel
C’est la fin d’une histoire et ce n’est pas pour rire

12

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires